Articles

Raz-le-bol!

Image
Lundi 11 mars, mon mot du jour : Raz-le-bol.


Je le portais en moi depuis plusieurs semaines ce mot... Les événements de la semaine dernière l'ont fait éclater! La condamnation du cardinal Barbarin pose à ma conscience républicaine un grave problème de droit. Le tribunal qui l'a condamné est à mes yeux un tribunal légitime et « je fais confiance à la justice de mon pays » comme nous disons tous. Cependant, les attendus du jugement soutenant sa nature et sa sévérité ne me convainquent pas. Non spécialiste du droit, mais non dénué de connaissances non plus, je me retrouve assez dans cette analyse de Henri de Beauregard, avocat pénaliste : «Cette condamnation m’interroge pour deux raisons. La première est que cela signifie que le délit s’étend à l’obligation de dénoncer des faits eux-mêmes prescrits. La seconde veut dire que l’obligation de dénonciation s’étend au cas d’une personne qui a subi une agression étant mineure et qui s’en ouvre étant majeure. Si elle-même à ce moment-là n…

Une nouvelle balafre dans l’unique tunique du Christ ?

Image
Dossier monté par moi, à partir de docs récupéré sur www.la-croix.com
Lundi 15 octobre, l’Église orthodoxe russe a déclaré mettre fin à ses relations avec le Patriarcat de Constantinople, une rupture historique.


ZOOM  Le chef de la diplomatie de l’Église russe orthodoxe, Mgr Hilarion.  / VASILY MAXIMOV/AFP L’Église orthodoxe russe a annoncé lundi 15 octobre à Minsk rompre ses liens avec le Patriarcat de Constantinople après sa décision de reconnaître une Église orthodoxe indépendante en Ukraine. « Nous ne pouvons plus célébrer d’office en commun, nos prêtres ne pourront plus participer aux liturgies avec des hiérarques du Patriarcat de Constantinople », a déclaré aux journalistes Mgr Hilarion, chargé de la diplomatie du Patriarcat de Moscou, à l’issue d’un synode de l’Église orthodoxe russe. « Nous ne pourrons garder le contact avec cette Église, qui est en situation de schisme », a-t-il ajouté. Mgr Hilarion a précisé que cette rupture complète des « liens eucharistiques »signifiait égalem…

Dix pistes pour lutter contre le cléricalisme

Image
Ci-dessous le texte que je distribue aux étudaints dans le cadre d'un travail fait ensemble sur le thème: Faut-il réformer l'Eglise. A partir d'un article de La Croix: Article La Croix sur le Cléricalisme

D'abord mes extraits sélectionnés et plus bas le texte intégral.


Dix pistes pour lutter contre le cléricalisme [extraits] 1/ Mettre les prêtres à leur juste placeLe pape le définit comme une « manière déviante de concevoir l’autorité dans l’Église ». Elle concerne aussi bien le prêtre, dans la manière dont il se perçoit, que les laïcs, dans leur manière de se comporter avec lui. Considération du prêtre comme un sur­homme, confiance aveugle dans son autorité, ignorance de ses fragilités et, plus largement de son humanité… L’attachement aux titres hiérarchiques est un autre exemple de ce que dénonce le pape. Aujourd’hui, dans la manière dont sont formés les jeunes prêtres, « cette notion de carrière ou d’ambition cléricale est dépassée ». De même, la collaboration avec l…